chasse aux oeufs

oeuf de paques

champagne

roti de porc

Pâques 2020. 

Il y avait une chasse aux oeufs en pyjama, des oeufs en chocolat et des oeufs durs colorés

Il y avait un ciel bleu, du soleil et plus de 20 degrés. 

Il y avait un bon repas, une belle nappe blanche et du champagne bien sûr ! 

Nous avons tout d’abord profité d’un petit déjeuner et d’un – ou deux – cafés en terrasse. 

Ensuite, nous nous sommes lancés dans la préparation du déjeuner pascal. J’avais choisi un menu de Pâques pas du tout traditionnel.  En entrée, une vichyssoise (soupe aux poireaux), suivie par un rôti de porc à l’ail accompagné d’une purée à l’ail et d’une compote de prunes. Pour terminer ce repas, un dessert totalement décadent :  une grosse meringue au chocolat, recouverte de chantilly et nappée de sauce au chocolat #pornfood !

Le tout était fait maison bien évidemment, avec ce que l’on trouve, en cette période étrange. 

C’était simple, facile, sans stress, sans timing pour aller ramasser les oeufs chez tout le monde, sans excès, en mode slow. 

Totalement slow.

Qu’est-ce que ça fait du bien … et pendant quelques heures, j’ai presque oublié le virus et toutes ces incertitudes quant à l’avenir. Nous sommes restés dehors tout l’après-midi, les filles ont fait des tours en vélo dans le jardin et joué au ballon. 

Je voulais partager ces photos, pour me rappeler qu’en cette période d’isolement, nous trouvons de la joie dans des petites choses et des moments tout simples, même si ce n’est pas comme « avant ». 

On retourne à l’essentiel.

On se crée des souvenirs dont on parlera encore aux prochaines fêtes de Pâques. 

C’était notre Pâques en quarantaine. 

 

 

Partage
Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.